Nice organic herboristerie bio

Romarin biologique

€1,75

Romarin
plante issue de l’agriculture biologique

Nom latin : Rosmarinus officinalis
Famille : Lamiacées (ou labiées)
Partie utilisée : Sommités fleuries, feuilles
Nom commun : Romarin

Le romarin est traditionnellement utilisé pour donner de l'énergie à l’organisme et pour favoriser la digestion

Le romarin, de par ses propriétés cholérétique et cholagogue, est un bon stimulant des sécrétions digestives et un antiulcéreux. On le recherchera pour les troubles digestifs et hépato-biliaires, ou en cure détox à l’automne ou au printemps. C’est une plante qui stimule les convalescents, les malades qui sortent d’une maladie infectieuse ou les personnes qui ressentent du stress. Il stimule également la circulation cérébrale et améliore la concentration et la mémoire. Il peut aussi être un hypertenseur dans les petites insuffisances cardiaques.
Étant, de par ses propriétés, cicatrisant, antiseptique, astringent et analgésique, on l’emploiera aussi en friction, ou dans l’eau du bain, afin de supprimer la sensibilité de la douleur sur les rhumatismes, et, grâce à ses vertus revitalisantes, on pourra l’utiliser pour des massages sur le cuir chevelu car il stimule son irrigation et favorise la pousse et la repousse des cheveux.
Dans l’Antiquité, le romarin n’a pas joué un rôle médical, mais il a servi dans les rites funéraires en Egypte et chez les Grecs, car il accompagnait le défunt dans l’au-delà. Les Romains l’employaient pour leurs couronnes lors de décès, mais aussi pour les mariages et pour favoriser l’intellect des étudiants. On le retrouve au IXe siècle, cultivé dans les jardins de l’importante abbaye de Saint-Gall au nord des Alpes (actuellement Suisse alémanique) car le ros marinus figurait dans la liste des plantes potagères recommandées dans le Capitulaire de Villis de Charlemagne dont le royaume s’étendait très loin. Au XVIIIe siècle, le dictionnaire botanique et pharmaceutique de 1715 précise que le romarin éclaircit la vue, corrige la puanteur de l’haleine, lève les obstructions du foie et de la rate, remédie à la jaunisse, fortifie le cœur, et sert extérieurement pour fortifier les jointures et les nerfs.
Le romarin, aux petites fleurs à corolle labiée bleu pâle ou bleu violet, est un arbrisseau odorant et aromatique, toujours vert et rameux, qui peut atteindre deux mètres de hauteur. Il pousse spontanément sur les collines arides et calcaires de la région méditerranéenne, dans la végétation ensoleillée du maquis ou de la garrigue, et peut résister à des températures de -20 °C. Il porte le nom d’herbe aux couronnes, herbe aux troubadours, encensier, arbre de Marie, rose marine, rose des marins.


On attribue traditionnellement au romarin les propriétés suivantes :

Cholérétique (qui stimule la sécrétion de la bile)
Cholagogue (qui a la propriété de faciliter l'évacuation de la bile hors des voies biliaires)
Astringent (qui a la propriété de resserrer les tissus vivants et de favoriser leur cicatrisation)
Analgésique (qui a la propriété de supprimer la sensibilité de la douleur)

Consulter le lexique des propriétés des plantes médicinales

 

_________________________

 

Toutes nos plantes sont garanties sans radiation par nos fournisseurs. Elles sont issues des dernières récoltes afin de garantir une grande concentration en principes actifs.

Toutes les indications relatives à la préparation, les quantités, les dosages, les informations relatives au numéro de lot et date limite d'utilisation sont indiqués sur les étiquettes.

Toutes les plantes sont proposées en sachet kraft ou doypacks zippés selon la quantité.

Vous trouverez également tous les accessoires indispensables à la préparation de vos infusions (filtres, pinces à thé, thermos, flacons d'apothicaire en verre...) dans la rubrique Accessoires

 

 

 

Et si vous regardiez aussi

Vous avez déjà regardé