Pissenlit biologique - Feuille

$2

Pissenlit (feuilles)
plante issue de l’agriculture biologique

Nom latin : Taraxacum officinale ou dens leonis
Famille : Astéracées
Partie utilisée : Feuilles, racines
Nom commun : Pissenlit, dent de lion

Le pissenlit est traditionnellement utilisé pour son action bénéfique sur le foie dans le traitement des problèmes de digestion

Ayant des propriétés cholérétique, cholagogue et eupeptique, le pissenlit favorise la prévention des lithiases biliaires, il calme la migraine hépatique et permet la digestion des lipides. C’est surtout comme cholagogue que le pissenlit a trouvé place dans la pratique médicale contemporaine. Les recherches ont établi que son emploi est tout indiqué dans les affections du foie : dans les états diabétiques qui leur sont liés, dans la jaunisse, dans la diarrhée bilieuse et dans les douleurs de la région hépatique. Il a été constaté que le pissenlit possède réellement la propriété de favoriser le cours de la bile, et que des malades atteints d’angiocholite chronique (inflammation au niveau de la paroi des voies biliaires), de congestion du foie, de cholélithiase (présence de calculs dans la vésicule ou les voies biliaires), ont vu s’atténuer leurs crises douloureuses et s’amender les symptômes d’insuffisance hépatique (ictère, fermentation intestinales et décoloration des selles).
Si le pissenlit est un excellent dépuratif du foie, il l’est aussi de la peau, et on l’emploiera contre l’eczéma et toutes les maladies de la peau.
De plus, son efficacité a été montrée contre les hémorroïdes et le catarrhe bronchique.
Le pissenlit est rarement mentionné dans les écrits de l’Antiquité. Les médecins arabes vantaient ses mérites au XIe siècle. La moniale bénédictine du XIIe, Hildegarde de Bingen, en parlera ainsi « Le pissenlit est chaud et sec. Si l’on en mange souvent, on purge l’estomac et l’on fait disparaître nombre de troubles de la vue ».
Il a principalement été utilisé pour traiter les troubles du foie et de la vésicule biliaire, mais aussi en cas d’anémie, de fièvre, de rétention d’eau, de rhumatismes, de problèmes rénaux et cutanés.
C’est une petite plante mellifère qui pousse à l’état sauvage sous les climats tempérés, dans les prairies et les champs humides, et qui résiste au froid. Ses feuilles crochues rappellent les dents d’un lion, et ses fleurs sont jaune d’or. L’akène se termine par une aigrette qui s’envole au moindre vent, emblème des dictionnaires Larousse.
Le nom de pissenlit date du XVe siècle en raison des propriétés diurétiques de la plante. Son nom latin, taraxacum, vient du grec taraxis qui signifie « trouble des yeux ». On l’appelle aussi dent de lion, salade de taupe, couronne de moine, laitue de chien, florin d’or.


On attribue traditionnellement au pissenlit les propriétés suivantes :

Cholérétique (qui stimule la sécrétion de la bile)
Cholagogue (qui a la propriété de faciliter l'évacuation de la bile hors des voies biliaires)
Eupeptique (qui a la propriété de faciliter la digestion)
Dépuratif (qui a la propriété de débarrasser l'organisme des impuretés qu'il contient)
Diurétique (qui a la propriété de stimuler l'excrétion urinaire)



Consulter le lexique des propriétés des plantes médicinales

 

_________________________

 

Toutes nos plantes sont garanties sans radiation par nos fournisseurs. Elles sont issues des dernières récoltes afin de garantir une grande concentration en principes actifs.

Toutes les indications relatives à la préparation, les quantités, les dosages, les informations relatives au numéro de lot et date limite d'utilisation sont indiqués sur les étiquettes.

Toutes les plantes sont proposées en sachet kraft ou doypacks zippés selon la quantité.

Vous trouverez également tous les accessoires indispensables à la préparation de vos infusions (filtres, pinces à thé, thermos, flacons d'apothicaire en verre...) dans la rubrique Accessoires

 

 

 

Et si vous regardiez aussi

Vous avez déjà regardé