Nice organic herboristerie bio

Cassis biologique

€3

Cassis
plante issue de l'agriculture biologique

Nom latin : Ribes nigrum
Famille : Grossulariacées, anciennement Saxifragacées
Partie utilisée : Feuille et fruit
Nom commun : Cassis

Les feuilles de cassis sont traditionnellement utilisées en phytothérapie pour leurs propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, principalement dans le traitement des rhumatismes

La feuille de cassis est un anti-inflammatoire et un analgésique. Le cassis est réputé pour être un antigoutteux (la goutte est un dépôt d’acide urique dans les articulations), aussi bien qu’un angioprotecteur (renforce la résistance des capillaires sanguins), un antiphlogistique (qui combat les inflammations). De plus, c’est un léger fluidifiant du sang et léger anti-hypertenseur, car il agit sur les jambes lourdes et gonflées en fin de journée.
Ses propriétés ont de l’effet sur la fragilité capillaire, les œdèmes, et les troubles circulatoires de la ménopause.
On le connaît aussi pour être un anti-oxydant et un antiviral, de plus, les feuilles de cassis sont réputées être astringentes.
Les feuilles de cassis ont une action favorable sur la circulation veineuse, ainsi que sur l’acuité visuelle.
De plus, le cassis est aussi un adaptogène, c'est à dire qu’il augmente la capacité du corps à s’adapter à différents stress, et un stimulant du système immunitaire.
Le cassis est un arbrisseau cultivé, touffu, non épineux et très ramifié, montant jusqu’à deux mètres de hauteur. Les feuilles ont trois à cinq lobes à contours triangulaires et à bord dentés, et sont recouvertes de petites glandes contenant une essence aromatique odorante. Les fleurs sont campanulées, en grappes pendantes, verdâtres au dehors, et rougeâtres en dedans. La corolle est plus courte que le calice velu. Sa floraison se produit d’avril à mai. En été, on voit l’apparition de petites baies surmontées par les dents du calice, noires et odorantes, de saveur prononcée et agréable, donnant un jus violacé.
Le cassis se rencontre dans un sol non calcaire, à l’état sauvage, de la Grande-Bretagne à la Mandchourie. En France, il est souvent cultivé dans l’Est et le Nord-est. Il est sensible à la sécheresse. Il porte également le nom de gadelier noir, groseiller noir, et son genre comprend des cassissiers à feuilles odorantes, et des groseillers à feuilles non odorantes avec Ribes alpinum, groseiller des Alpes, Ribes rubrum, groseiller à grappes, Ribes uva-crispa, groseiller à maquereau.
Le cassis n’était pas connu des Grecs et des Romains de l’antiquité, du moins le premier témoignage de ses bienfaits survient au Moyen Âge, car il était conseillé par l’ancêtre des naturopathes, Hildegarde de Bingen, moniale bénédictine guérisseuse du XIIe siècle, qui nommait le cassis « l’arbre aux goutteux ». Mais la culture et l’usage médicinal de cette plante se vulgarisent aux XVIIe et XVIIIe siècles, notamment en 1749, avec une publication par l’abbé Pierre Bailly de Montaran, le « Traité du Cassis contenant ses vertus, et les effets merveilleux qu’il produit dans une infinité de maladies et de maux, tant pour les hommes que pour les animaux ». À la fin du XIXe siècle, l’abbé Kneipp en fait l’éloge pour traiter les maladies vésicales et rénales. Mais il faudra attendre les travaux des docteurs Henry Huchard en 1908 et François Decaux en 1937, pour que les propriétés du cassis soient établies.
C’est en 1952 que le député-maire de Dijon, Félix Kir, donne son nom à une recette au vin blanc et cassis servi aux invités de la mairie depuis des décennies, rendant célèbre le fameux apéritif kir.
Le cassis est également recherché pour son goût acidulé dans les plats salés et les desserts sucrés, et existe en liqueur depuis deux siècles en Côte d’Or.


On attribue traditionnellement aux feuilles de cassis les propriétés suivantes :

Anti-inflammatoire (qui a la propriété de calmer les inflammations)
Antirhumatismal (qui a la propriété de calmer les rhumatismes, et les articulations douloureuses)
Diurétique (qui a la propriété de stimuler l'excrétion urinaire)
Antiplaquettaire (qui a la propriété de rendre les plaquettes sanguines moins collantes, ce qui rend les artères et les tuteurs moins susceptibles d'être bouchés par des caillots)
Anxiolytique (qui a la propriété de traiter les symptômes psychologiques et/ou somatiques de l'anxiété)

Consulter le lexique des propriétés des plantes médicinales

 

_________________________

 

Toutes nos plantes sont garanties sans radiation par nos fournisseurs. Elles sont issues des dernières récoltes afin de garantir une grande concentration en principes actifs.

Toutes les indications relatives à la préparation, les quantités, les dosages, les informations relatives au numéro de lot et date limite d'utilisation sont indiqués sur les étiquettes.

Toutes les plantes sont proposées en sachet kraft ou doypacks zippés selon la quantité.

Vous trouverez également tous les accessoires indispensables à la préparation de vos infusions (filtres, pinces à thé, thermos, flacons d'apothicaire en verre...) dans la rubrique Accessoires

 

 

 

Et si vous regardiez aussi

Vous avez déjà regardé